L’alcool est présent constamment dans notre vie:  des repas de famille ou d’affaires, une fête, un moment de déprime ou de stress,ou tout simplement pour le plaisir des papilles des connaisseurs.

L’alcool a des effets hypoglycémiants surtout s’il est consommé seul ou en dehors des repas.

Sachez que les risques d’hypoglycémie peuvent durer jusqu’à 24h après une forte prise d’alcool. Imaginez le risque encouru pendant votre sommeil après une soirée bien arrosée…

Et pourtant, je ne vais pas être le médecin qui va vous interdire toute consommation d’alcool.

Si vous me suivez, vous savez très bien que je refuse tout sentiment de frustration et d’ interdiction.  Je préconise la conscience et la responsabilisation avec la restriction.

De ce fait, voici quelques règles simples à appliquer pour une vie de liberté.

  • Ne buvez jamais de l’alcool à jeun ou sans un accompagnement alimentaire notamment lors d’apéritifs.
  • Buvez lentement et dites non aux défis organisés lors des soirées étudiantes.
  • Si votre glycémie est basse ou dans la limite basse par rapport à la normal, prenez une collation au moment du coucher. Vous paliez ainsi à l’éventuelle hypoglycémie nocturne.
  • Faites en sorte de vous lever le matin suivant , suffisamment tôt pour contrôler votre glycémie et prendre un petit déjeuner si l’hypoglycémie vous guette. Ceci est valable surtout si votre soirée a été très festive et si votre glycémie avant le coucher était un peu basse.
  • Ne jamais boire avant ou après un effort physique intense.
  • Gardez à l’esprit que la prise de glucagon ne vous aidera pas en cas de prise d’alcool trop excessive.

Je pense surtout aux soirées entre amis, les mariages, les fêtes de fin d’année où on s’oublie et on veut faire comme tout le monde. Désolée ce ne peut être votre cas.

Vous avez une maladie chronique qui vous oblige à prendre soin de vous. Elle vous oblige à avoir une hygiène de vie sans excès.

Cela dit, en comprenant et en domptant cette maladie, vous pouvez avoir une vie pleine de plaisirs et pleinement heureuse. Tous mes patients sont dans ce cas là.

Tout excès est mauvais et se paye un jour. Ce ne sera pas votre cas si vous suivez mes conseils sur diabetcontrol.com.

Amusez vous bien dans la conscience et le sérieux.

Dr Audrey Levy