Depuis quelques années, certains pâtissiers ont revisité les recettes traditionnelles afin de s’adapter à la clientèle diabétique de plus en plus croissante. De nombreux sites internet ont vu le jour pour satisfaire cette demande d’équité culinaire.

Au fur et à mesure de mes recherches, pour compléter mon programme de coaching, j’ai visité des sites internet et découvre les nouvelles boutiques. Je me rends compte que beaucoup sont très sérieux et font de gros efforts pour respecter la maladie et ses contraintes. D’autres ne sont que des leurres. Malheureusement lorsque vous ne faites pas suffisemment attention vous vous faites prendre au piège.

Laissez-moi vous conseiller.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit les principes et règles de base:

  • IG (Indice Glycémique) bas ou modéré : je m’autorise.
  • Mon gâteau c’est mon cadeau de la semaine. Si les glycémies sont bonnes. Plus vous prenez des risques inutiles.
  • Je regarde la composition et les étiquettes. Je me renseigne !!

Ainsi, il existe des pâtisseries à IG bas ou modéré !!! Le sucre est remplacé par du mannitol. Un édulcorant connu pour son pouvoir sucrant, un glucide à IG nul !

Il n’est pas métabolisable par l’organisme, il n’est donc pas assimilable. On le trouve dans les étiquettes sous le nom d’E421. Il est extrait des champignons ou des algues ou de fabrication industrielle. Pris de façon excessive ou quotidienne, il a un pouvoir laxatif. Mise à part ce léger désagrément, il n’existe pas de restriction ou d’interdiction par les instances européennes de santé.

A la place de la farine blanche trop raffinée, un mélange de farine brune à IG plus bas est proposé.

La combinaison d’ingrédients à IG bas c’est la clé des recettes.

Ainsi, dans certaines villes de France, différentes pâtisseries pour diabétiques se sont ouvertes et franchement je suis fan. Les gâteaux traditionnels voient leurs recettes revisitées et il y a une foule d’innovations alléchantes. Le choix est vaste pour émoustiller vos papilles, éloigner toute frustration, sans culpabilité ni risque d’élévation de la glycémie.

Un Noël, un repas de fête ou de famille et vous voilà ravis.

Pour les adresses, je vous fais confiance pour les trouver. Vous serez plus chanceux si vous habitez proche des grandes agglomérations. Certaines proposent aussi des livraisons en ligne. Testez vous verrez.

Du côté d’internet, une fois encore soyez vigilants. Une recette où la quantité de sucre est réduite n’est pas pour vous ! D’autant plus que vous pouvez aisément trouver des recettes avec du mannitol ou totalement sans sucre. Il vous suffit d’incorporer de la cannelle ou des arômes et votre cerveau obtient la sensation de sucre dont il a besoin pour être satisfait. Là encore je ne vais pas vous faire la liste exhaustive des sites, car pour être franche mieux vaut vérifier les recettes, les unes après les autres et chercher si l’indice glycémique y est stipulé.

Gardez à l’esprit que tous les ingrédients comptent. En effet, la farine, le sucre, le gras autant de facteurs pour faire augmenter votre glycémie.

Un doute, une question, parlons- en sur diabetcontrol.com.

Je vous souhaite une bonne dégustation… avec modération.

Dr Audrey Levy