Ne vous méprenez pas le coronavirus fait parti de notre vie et pour un long moment ! Nous le voyons partout dans le monde, les personnes infectées sont de plus en plus nombreuses. Des confinements partiels s’installent un peu partout. Nous non, ou pas encore…

La population baisse la garde et minimise les risques. A-t-elle raison ou tort face aux scientifiques qui ne cessent d’appeler au bon sens? Je ne me prononcerai pas ici.

Vous êtes sur le point de partir en vacances, vous devez de malgré tout prendre des précautions.

En premier lieu, la trousse de secours :

  • Vérifiez votre stock de médicaments pour votre diabète.

C’est l’occasion de vérifier l’efficacité de votre appareil à dextro ou d’en changer. En vacances, on a tendance à vouloir tout goûter. Le danger est de se laisser aller et on se retrouve aux urgences avec une glycémie bien trop haute. Dommage!

Optez pour un contrôle régulier vous pourrez mieux gérer les repas suivants. Avec la chaleur, il n’est pas rare de faire plus d’hypoglycémies que d’ordinaire. Oui, il n’y a pas que l’hyperglycémie qui s’invitent au voyage. Plus de mouvement, plus de chaleur, un repas sauté car il fallait visiter sans pouvoir ou vouloir s’arrêter et voilà la chute de sucre dans le sang puis le malaise.

  • Prévoyez du paracétamol, du smecta. On ne sait jamais…
  • Indispensable de nos jours : LE THERMOMETRE. Il est devenu incontournable, fondamentale. Bref, vous devez y penser.
  • Pensez à prendre du désinfectant et des pansements. Une randonnée, une chute et voici une plaie qui peut s’infecter un dimanche, loin de tout.
  • N’oubliez pas le stock de gel hydro-alcoolique ainsi que vos masques. Oui il faut ! Renseignez-vous sur la situation de la COVID dans le monde, vous verrez que de partout les masques sont obligatoires.

Soyez prévoyants et prudents

  • Renseigner-vous des centres médicaux alentours. Il y a le diabète mais aussi la COVID. Mieux vaut connaitre à l’avance les numéros d’urgences à faire, où se trouvent les centres hospitaliers car dans un pays étranger, votre panique risque d’être augmentée.
  • Appelez votre assurance avant votre départ. J’ai très souvent aux ugences des touristes qui ne connaissaient pas les procédures de rapatriements voire même le numéro de leur assurance. Les démarches sont rendues plus longues et plus fastidieuses.

Un départ se prépare et une fois tout ceci fait, vous pouvez penser vacances et légèreté.

Je suis là pour vous aider. N’hésitez pas à me solliciter. Une question, un doute, parlons-en ensemble : diabetcontrol.com est là pour vous soutenir et vous aider. 

Bonnes Vacances !

Dr Audrey Levy