Dans cet article je ne vais pas pouvoir faire de liste exhaustive de tous les remèdes naturels qui existent pour combattre votre diabète.

En effet, il existe plus de 1000 plantes à travers le monde, qui vous permettent de réguler et baisser votre glycémie. Toutes les connaître n’a aucun intérêt. Le principal est d’en connaître quelques-unes, celles qui se trouvent facilement dans vos supermarchés ou votre herboristerie.

En commençant à utiliser les plantes de façon régulière et à dose efficace, vous devez obligatoirement contrôler vos glycémies avec des dextros. En effet, vous devez être vigilant quant aux éventuelles les hypoglycémies avec le maintien de votre thérapie.

Ne faites pas, non plus, l’erreur, de mélanger trop de plantes! Attention à la potentialisation et l’addition des leurs effets hypoglycémiants.

Des solutions naturelles existent. Elles sont efficaces, reconnues, et prouvées scientifiquement.

D’un autre côté, je n’accuserai pas les médicaments et leurs effets indésirables. Je n’accuserai pas, non plus, les médecins qui restent cloîtrés dans la chimie et n’ont pas cette envie de s’ouvrir aux thérapies plus douces et naturelles.

Il ne faut pas oublier, que les médicaments et la médecine moderne soignent et ont soigné des millions de personnes.  un nombre incalculable de patients ont évité les complications dramatiques. Il faut tempérer ses propos lorsqu’on dit qu’un médicament est dangereux. Le sucre est dangereux pour la santé et pourtant personne se refuse à en consommer.

Je suis médecin, je m’ouvre aux méthodes naturelles. C’est mon choix et ma conviction.

Je le fais ici, je ne le ferai jamais dans mon service, pour plusieurs raisons, notamment parce que je traite l’urgence.

Mon but, ici, est de faire de la prévention et de vous apprendre à contrôler vos glycémies.

Qu’elles sont les ressources que Mère Nature nous offre?

1. Figuier 

Le figuier est utilisé au Maroc depuis la nuit des temps. Il existe même un village situé dans les montagnes de l’Atlas où le diabète est une maladie peu fréquente et bien contrôlée. La population consomme les feuilles de l’arbre, sous forme de tisane,de décoction ou de poudre. Quelques grammes de poudre suffisent à faire baisser votre taux de glycémie.

2. Cumin 

Très utilisé dans la cuisine asiatique et orientale, cette épice réduit l’hyperglycémie en améliorant la tolérance au glucose. Réduire l’hyperglycémie veut dire, réduire les pics de glycémie post-prandial.

3. Oignon 

L’oignon possède des effets antioxydants, hypoglycémiants, et lutte contre l’hyperglycémie. Longtemps décrié pour sa teneur en glucose, il contient néanmoins une hormone naturelle régulatrice de la stimulation du pancréas : la glucokinine. Cette hormone stimule le pancréas et a la même fonction que l’insuline.
D’autre part,
il réduit le taux de lipides dans le sang et aide donc à la prévention de la formation de la plaque d’artéro-sclérose.

Si vous en consommez 30/40 g par jour, vous obtiendrez tous les effets positifs de ce légume. Cuisinez l’hiver, la fameuse recette de la soupe à l’oignon bien française. Vous vous ferez que du bien.

4. Ail

Quelques gousses d’ail crues ou cuites dans vos plats et le tour est joué. Il a des effets sur la régulation de la glycémie. Il est reconnu pour baisser les triglycérides et le cholestérol circulant. Il prévient les maladies cardiovasculaires aussi liées aux complications du diabète.

5. Persil 

Le persil est une plante couramment utilisé dans beaucoup de cuisines du monde. Il est connu pour son effet antidiabétique mais la communauté scientifique s’est peu intéressée à lui. De ce fait peu d’études rapportent ses bienfaits. Il semble évident qu’un plat composé de persil, d’ail et d’oignon potentialise les effets individuels de chacun. Par ailleurs étant donne la source de vitamines et nutriments vous ne devez pas hésiter pour en consommer largement.

6. Cannelle 

Elle est aussi connue sous le nom de « insuline du pauvre ». Elle porte bien son nom. Elle a des effets très positifs sur la régulation de la glycémie car elle potentialise les effets de l’insuline et baisse insulinorésistance. Je vous conseille d’en consommer beaucoup, voir même en gélule! Et de remplacer le sucre raffiné par la cannelle dans vos desserts, yogourt, etc. Son goût sucré vous fera oublier le sucre manquant.

Les marocains l’utilisent même dans la composition de leurs plats de résistance. Un régal!

Vous pouvez aussi vous faire des infusions avec du gingembre et du citron. C’est excellent!

7. Gingembre 

Nous sommes devenus de gros consommateurs de gingembre, et c’est tant mieux. Venue d’Asie, cette plante a envahi nos assiettes et nos boissons.

Il en suffit de 2 à 3 g par jour de poudre pendant 8 semaines pour voir votre taux de glucose baisser et constater une amélioration de l’insulinorésistance. Si vous en consommez confit sachez que 2 g équivaut à 10 g frais.

Une petite remarque : consommez gingembre, ail et oignon en même temps. Vous potentialisez les effets hypoglycémiants et antioxydants des trois!

8. Eucalyptus 

Les feuilles infusées d’eucalyptus sont très recommandées en phytothérapie. Cette plante augmente la sécrétion d’insuline. Mettez quelques feuilles dans de l’eau chaude pendant 10 à 15 minutes. Buvez-en 2 à 3 fois par jour en guise de boisson désaltérante. Vous pouvez utiliser les huiles essentielles d’eucalyptus, 2 à 3 gouttes suffisent pour obtenir les effets.

9. Olivier 

L’olivier est cultivé depuis l’époque romaine. Nous connaissons tous les biens faits antioxydants de l’huile d’olive sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Nous parlons moins fréquemment des bienfaits de ses feuilles fraîches sur la glycémie. Et pourtant, cet arbre est une source hypoglycémiante naturelle incroyable! En herboristerie à raison de 2 gélules par jour ou en infusion, vous verrez votre glycémie se réguler sans effort.

10. Ortie 

Remettons au goût du jour la soupe d’ortie. Imaginez une belle randonnée pour aller chercher des orties. Ne pensez pas au désagrément des réactions douloureuses au toucher, pensez plutôt aux effets antioxydants et à la capacité de réduire le stress oxydatif causé par le diabète. N’oubliez pas que les effets destructeurs du diabète sur l’organisme sont liés au stress oxydatif. L’ortie est à utiliser en complément des autres hypoglycémiants naturels.

NB : si vous prenez des diurétiques, des anti-inflammatoires pour une pathologie chronique, des anticoagulants, des traitements antihypertenseurs, de la digitaline ou des sédatifs, ne consommez pas de l’ortie! Une fois pour goûter ou dans une soupe n’aura pas d’influence, mais pas pour une consommation régulière!

Il n’y a pas que les plantes qui ont des effets sur la régulation de la glycémie.

11. Pomme

Je ne vous citerai comme exemple que ce fruit. Une pomme contient des glucides mais est riche en fibres. Son IG (indice glycémique) est bas 38. Elle est composée de pectine qui aide à lutter contre la constipation, c’est pour cela que les personnes hospitalisées ont souvent des compotes de pommes en dessert. Elle possède aussi un effet coupe-faim en favorisant la sensation de satiété.

Elle a des effets directs sur la régulation de la glycémie. En effet la pectine limite l’absorption des sucres et des graisses en les capturant. La pomme est Le Fruit idéal pour un diabétique. Il est très préconisé dans les régimes amincissants.

En Italie, un dicton dit : « mange une pomme par jour et tu éloignes les médecins. »

Tous les fruits sont bons pour les diabétiques, je ne fais aucune restriction, même pour les bananes que l’on décrit à tort.

Mangez des légumes, des fruits, aidez-vous des plantes pour réguler votre diabète.

Vous pouvez trouver une foule de conseils en lisant mes articles. Le diabète n’est pas une tragédie. C’est une maladie chronique qu’ il est possible de  maîtriser.

Dr Audrey Levy